Dispositifs de financement pour la formation professionnelle continue


Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est utilisable par tout bénéficiaire, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Il est accessible sur le site www.moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application Mon Compte Formation.
Le CPF recense les droits acquis par le bénéficiaire, droits pouvant s’acquérir avant d’être salarié et après la retraite grâce au compte d’engagement citoyen.

Les formations Ă©ligibles au CPF permettent notamment :

    • d’acquĂ©rir une qualification (diplĂ´me, titre professionnel, etc.)
    • ou d’acquĂ©rir le socle de connaissances et de compĂ©tences
    • ou d’ĂŞtre accompagnĂ© pour la validation des acquis de l’expĂ©rience (VAE)
    • ou de rĂ©aliser un bilan de compĂ©tences
    • ou de crĂ©er ou reprendre une entreprise
    • ou, pour les bĂ©nĂ©voles et volontaires en service civique, d’acquĂ©rir les compĂ©tences nĂ©cessaires Ă  l’exercice de leurs missions.

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Point de vigilance : les modalités ne sont pas les mêmes pour les salariés du secteur privé et pour les agents et salariés du secteur public.

Pour en savoir plus :

Il y a des possibilités d’abondement du CPF :

    • Abondement PĂ´le Emploi : la demande d’abondement Ă  PĂ´le Emploi par un demandeur d’emploi est possible via le site ou l’application Mon Compte Formation. Le projet de formation est Ă©tudiĂ© en lien avec le conseiller PĂ´le Emploi.

Plus d’informations sur le site de Pôle Emploi et Mon Compte Formation .

    • Abondement employeurs : un employeur privĂ© peut abonder le CPF de son salariĂ© et participer ainsi au financement de son projet de formation. Il s’agit donc ici d’un projet partagĂ© et coconstruit entre le salariĂ© et son employeur.

Plus d’informations sur le site Mon Compte Formation .

Le projet de transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle permet aux salariés de s’absenter de leur poste et de suivre une formation certifiante pour changer de métier ou de profession. Cette formation peut être réalisée sur ou en dehors du temps de travail.

Durant le Projet de Transition Professionnelle, Transitions Pro s’engage à maintenir le salaire et les frais pédagogiques sous certaines conditions. Le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif de financement auquel peuvent prétendre les salariés. Attention, l’accord de financement n’est pas acquis et dépend du budget alloué.

Il faut s’assurer que la formation soit certifiante, éligible au compte personnel de formation et inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique des Certifications et Habilitations (RSCH).

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Les associations Transitions Pro assurent l’étude des demandes. Elles sont présentes dans chaque région et sont coordonnées par l’association paritaire nationale Certif’Pro.

Plus d’informations sur les sites Transitions pro :

Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est utilisable par tout bénéficiaire, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Il est accessible sur le site www.moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application Mon Compte Formation.
Le CPF recense les droits acquis par le bénéficiaire, droits pouvant s’acquérir avant d’être salarié et après la retraite grâce au compte d’engagement citoyen.

Les formations Ă©ligibles au CPF permettent notamment :

  • d’acquĂ©rir une qualification (diplĂ´me, titre professionnel, etc.)
  • ou d’acquĂ©rir le socle de connaissances et de compĂ©tences
  • ou d’ĂŞtre accompagnĂ© pour la validation des acquis de l’expĂ©rience (VAE)
  • ou de rĂ©aliser un bilan de compĂ©tences
  • ou de crĂ©er ou reprendre une entreprise
  • ou, pour les bĂ©nĂ©voles et volontaires en service civique, d’acquĂ©rir les compĂ©tences nĂ©cessaires Ă  l’exercice de leurs missions.

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Point de vigilance : les modalités ne sont pas les mêmes pour les salariés du secteur privé et pour les agents et salariés du secteur public.
Pour en savoir plus :

 

  • Il y a des possibilitĂ©s d’abondement du CPF :
    • Abondement PĂ´le Emploi : la demande d’abondement Ă  PĂ´le Emploi par un demandeur d’emploi est possible via le site ou l’application Mon Compte Formation. Le projet de formation est Ă©tudiĂ© en lien avec le conseiller PĂ´le Emploi.
    • Le Compte Personnel de Formation (CPF) peut Ă©ventuellement ĂŞtre mobilisĂ© dans le cadre d’un CongĂ© de Formation Professionnelle (CFP).

Plus d’informations sur le site de Pôle Emploi et Mon Compte Formation .

Le Congé de Formation Professionnelle (CFP)

Le CongĂ© de Formation Professionnelle (CFP) est ouvert Ă  l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels, des trois versants de la fonction publique. Le/la fonctionnaire doit avoir accompli au moins 3 ans ou l’équivalent de 3 annĂ©es de services effectifs dans l’administration (y compris en qualitĂ© de stagiaire). La durĂ©e maximale du congĂ© est de trois annĂ©es sur l’ensemble de la carrière. Le congĂ© peut ĂŞtre utilisĂ© en une seule fois ou rĂ©parti tout au long de la carrière de l’agent (la durĂ©e est fractionnable en semaines, journĂ©es ou demi-journĂ©es).

Plus d’informations sur www.fonction-publique.gouv.fr/conge-de-formation-professionnelle-cfp

Le projet de transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle permet aux salariés de s’absenter de leur poste et de suivre une formation certifiante pour changer de métier ou de profession. Cette formation peut être réalisée sur ou en dehors du temps de travail.

Durant le Projet de Transition Professionnelle, Transitions Pro s’engage à maintenir le salaire et les frais pédagogiques sous certaines conditions. Le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif de financement auquel peuvent prétendre les salariés. Attention, l’accord de financement n’est pas acquis et dépend du budget alloué.

Il faut s’assurer que la formation soit certifiante, éligible au compte personnel de formation et inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique des Certifications et Habilitations (RSCH).

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Les associations Transitions Pro assurent l’étude des demandes. Elles sont présentes dans chaque région et sont coordonnées par l’association paritaire nationale Certif’Pro

Plus d’informations sur les sites Transitions pro :

Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est utilisable par tout bénéficiaire, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Il est accessible sur le site www.moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application Mon Compte Formation.
Le CPF recense les droits acquis par le bénéficiaire, droits pouvant s’acquérir avant d’être salarié et après la retraite grâce au compte d’engagement citoyen.

Les formations Ă©ligibles au CPF permettent notamment :

    • d’acquĂ©rir une qualification (diplĂ´me, titre professionnel, etc.)
    • ou d’acquĂ©rir le socle de connaissances et de compĂ©tences
    • ou d’ĂŞtre accompagnĂ© pour la validation des acquis de l’expĂ©rience (VAE)
    • ou de rĂ©aliser un bilan de compĂ©tences
    • ou de crĂ©er ou reprendre une entreprise
    • ou, pour les bĂ©nĂ©voles et volontaires en service civique, d’acquĂ©rir les compĂ©tences nĂ©cessaires Ă  l’exercice de leurs missions.

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Point de vigilance : les modalités ne sont pas les mêmes pour les salariés du secteur privé et pour les agents et salariés du secteur public.

Pour en savoir plus :

Plus d’informations sur le site de Pôle Emploi et Mon Compte Formation .

      • Abondement employeurs : un employeur privĂ© peut abonder le CPF de son salariĂ© et participer ainsi au financement de son projet de formation. Il s’agit donc ici d’un projet partagĂ© et coconstruit entre le salariĂ© et son employeur.

Plus d’informations sur le site Mon Compte Formation .

Le projet de transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle permet aux salariés de s’absenter de leur poste et de suivre une formation certifiante pour changer de métier ou de profession. Cette formation peut être réalisée sur ou en dehors du temps de travail.

Durant le Projet de Transition Professionnelle, Transitions Pro s’engage à maintenir le salaire et les frais pédagogiques sous certaines conditions. Le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif de financement auquel peuvent prétendre les salariés. Attention, l’accord de financement n’est pas acquis et dépend du budget alloué.

Il faut s’assurer que la formation soit certifiante, éligible au compte personnel de formation et inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique des Certifications et Habilitations (RSCH).

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Les associations Transitions Pro assurent l’étude des demandes. Elles sont présentes dans chaque région et sont coordonnées par l’association paritaire nationale Certif’Pro.

Plus d’informations sur les sites Transitions pro :

Les Fonds d’Assurance Formation

En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle (CFP), à laquelle ils sont soumis, les travailleurs indépendants peuvent, sous conditions, bénéficier du financement total ou partiel de leurs formations.

Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31148

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

L’Aide individuelle Ă  la formation (AIF) permet de (co)financer, dans certaines situations spĂ©cifiques, tout ou partie des frais pĂ©dagogiques d’une formation en vue d’un retour durable Ă  l’emploi. Cette aide s’adresse :

  • aux demandeurs d’emploi suivis par PĂ´le emploi
  • aux bĂ©nĂ©ficiaires de la Convention de reclassement personnalisĂ© (CRP), du Contrat de transition professionnelle (CTP) ou du Contrat de sĂ©curisation professionnelle (CSP)

En amont du projet de formation, il est nécessaire de se rapprocher au plus tôt de son conseiller pôle emploi, afin d’obtenir la validation de celui-ci.

Plus d’informations sur  www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/mes-aides-financieres/laide-individuelle-a-la-formatio.html

Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est utilisable par tout bénéficiaire, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Il est accessible sur le site www.moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application Mon Compte Formation.
Le CPF recense les droits acquis par le bénéficiaire, droits pouvant s’acquérir avant d’être salarié et après la retraite grâce au compte d’engagement citoyen.

Les formations Ă©ligibles au CPF permettent notamment :

  • d’acquĂ©rir une qualification (diplĂ´me, titre professionnel, etc.)
  • ou d’acquĂ©rir le socle de connaissances et de compĂ©tences
  • ou d’ĂŞtre accompagnĂ© pour la validation des acquis de l’expĂ©rience (VAE)
  • ou de rĂ©aliser un bilan de compĂ©tences
  • ou de crĂ©er ou reprendre une entreprise
  • ou, pour les bĂ©nĂ©voles et volontaires en service civique, d’acquĂ©rir les compĂ©tences nĂ©cessaires Ă  l’exercice de leurs missions.

Pour savoir si une formation est éligible, il est possible de se rendre sur le lien suivant afin de vérifier si elle bien référencée : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

Point de vigilance : les modalités ne sont pas les mêmes pour les salariés du secteur privé et pour les agents et salariés du secteur public.
Pour en savoir plus :

Il y a des possibilités d’abondement du CPF :

  • Abondement PĂ´le Emploi : la demande d’abondement Ă  PĂ´le Emploi par un demandeur d’emploi est possible via le site ou l’application Mon Compte Formation. Le projet de formation est Ă©tudiĂ© en lien avec le conseiller PĂ´le Emploi. Plus d’informations sur le site de PĂ´le Emploi et Mon Compte Formation .